SECONDE CHANCE

Sauvetage de nos amis par co-voiturage, famille d'accueil, adoptions etc....
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  BOUTIQUE 1BOUTIQUE 1  BOUTIQUE 2BOUTIQUE 2  

Partagez | 
 

 CVN.................

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Age : 66
votre ville et dept : niort
Votre département : 79
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: CVN.................   Dim 1 Mar 2009 - 22:23

www.ecologie-radicale.org

Gérard CONDORCET le dimanche 1 mars 2009

TEL 06 76 99 84 65



La loi de SOLON et les timorés.



A l’instar de ces hommes du passé qui ne concevaient pas l’égalité des races humaines, il reste encore des contemporains pour nier l’unité fondamentale du vivant, le caractère sensible de l’animal, la nécessité de modifier notre rapport à la Nature. Ces faits qui demain seront évidents, conduiront à condamner la chasse, la torture tauromachique, les aménagements fonciers dévastateurs des biotopes.



Ceux qui imaginent encore que l’animal n’est qu’une machine sont certes dans l’erreur mais il y a un droit à l’erreur et même à la sottise.



La liberté de pensée (même mal) demeure une liberté essentielle.



Je respecte ces hommes du passé, ceux qui se trompèrent jadis, ceux qui se fourvoient aujourd’hui, lorsqu’ils pensent, parlent, écrivent, vivent avec authenticité, honnêteté intellectuelle, voire courage pour la défense de leurs convictions et lorsqu’ils ne font pas de l’arriération, de la cruauté, des fonds de commerce électoraux reposant sur l’exploitation éhontée des bas instincts et de l’ignorance.

Tout homme qui sert une cause mérite respect, à l’opposé de celui qui se sert d’une cause.



En revanche, je nourris une compassion affligée pour ceux qui, par pure lâcheté, par conformisme, par souci d’obtenir prébandes et faveurs officielles, taisent ce qu’ils savent être la vérité qui dérange.



Ainsi, chacun sait que certains chasseurs français tuent occasionnellement des loups, des ours et des lynx.

Ce fait se vérifia encore début février en HAUTE SAVOIE.

Mais, vous trouverez sous des plumes pusillanimes une embarrassée condamnation de ce fait accompagnée d’une immédiate génuflexion devant sa majesté cynégétique. Certains vont même jusqu’à se revendiquer « chasseur » histoire de se faire excuser de déplorer respectueusement les tirs de loups, ours et lynx.



Je ne pense pas qu’il existe de « bons chasseurs », mais je sais qu’il y a vraiment de « pas bons écologistes » !

Avec une telle communication abdicatrice et complexée, ils ne sont pas prêts de faire avancer la cause du vivant.

Comment pourrais-je être contre les « abus de la chasse », puisque je considère quela chasse est un abus.

Abus, les meurtres d’animaux d’espèces protégées, abus les délires haineux contre les prétendus nuisibles régulateurs écologiques, abus les destructions d’oiseaux migrateurs, abus la fièvre anti-sanglier que relaie une presse débile qui ne cherche pas à savoir d’où viennent les cochongliers, abus le fait de tuer pour se distraire, abus les errements ridicules ministériels classant nuisibles des belettes de cent grammes et des martres, les déclassant quelques mois, puis à nouveau, sous pressions de jouisseurs de la souffrance animale, les classant.





Oui, je respecte ceux qui ne pensent pas comme moi et dont je combats les idées mais je ne me laisserai jamais intimider et taire ce que je pense !

SOLON, philosophe grec, proposait avec une sagesse que méconnurent tant de contemporains, qu’à l’issue d’une guerre civile ou étrangère, les vainqueurs s’interdisent de juger les vaincus mais uniquement ceux qui avaient refusé de prendre parti dans le conflit.

Notre penseur voulait ainsi donner une prime au courage, à l’honnêteté, à l’engagement et décerner un blâme aux planqués du « lâche juste milieu ».

Je crains que SOLON ait eu à juger sévèrement certains « « communicateurs de notre temps qui ne brillent guère par leur fermeté de caractère face aux lobbies et aux pouvoirs.



Cependant, ne doutons pas de la sincérité de quelques participants protecteurs aux « tables rondes » sur la chasse voulues par le ministère. Ils ont tenté l’impossible : dialoguer avec des gens dont l’unique obsession est de ne rien concéder.

Au nom de leur dignité, je les invite à fuir ces pseudo-concertations et à se méfier des « petits fours » officiels. Ils cachent d’énormes couleuvres et des substances halucinogènes qui créent d’étranges addictions.

Le toxicomane finit par ne plus pouvoir se passer de sa drogue, oubliant ce qui l’amena en ces lieux de perditions.

Gérard CONDORCET

CONVENTION VIE ET NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
CVN.................
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECONDE CHANCE :: Actualité-
Sauter vers: