SECONDE CHANCE

Sauvetage de nos amis par co-voiturage, famille d'accueil, adoptions etc....
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  BOUTIQUE 1BOUTIQUE 1  BOUTIQUE 2BOUTIQUE 2  

Partagez | 
 

 La faune menacée par les domaines skiables dans les Alpes

Aller en bas 
AuteurMessage
Slcc30
CDA
CDA
avatar

Féminin
Nombre de messages : 653
Age : 45
votre ville et dept : Nîmes
Date d'inscription : 21/02/2007

le grand monde de la PA
nom de l'association, du groupe militant: CLAM, FLAC

MessageSujet: La faune menacée par les domaines skiables dans les Alpes   Ven 31 Oct 2008 - 23:12

La faune menacée par les domaines skiables dans les Alpes

"Les grands oiseaux et les grands mammifères qui peuplent les Alpes au niveau des domaines skiables sont menacés par les activités sportives et leurs infrastructures", a expliqué à l'AFP le professeur Raphaël Arlettaz de l'université de Berne, qui a conduit l'étude comparant la population du tétras lyre dans une trentaine de secteurs des Alpes vaudoises et valaisannes.

Ce petit coq de bruyère a été choisi par les chercheurs de l'université de Berne et de la Station ornithologique suisse car son habitat à la limite des forêts entre 1.600 et 2.300 mètres d'altitude correspond à l'emplacement de la majorité des remontées mécaniques. Il est en conséquence l'espèce "la plus vulnérable" aux sports d'hiver, selon les chercheurs.

"Dans les Alpes de Suisse occidentale, les activités sportives générées par les installations de ski affectent 44% de la surface de l'habitat du tétras lyre", souligne l'étude.


Par endroit, "les effectifs du tétras lyre sont réduits de 49%" par rapport à des zones équivalentes naturelles, sans infrastructure sportive, précise-t-elle ajoutant que "plus la densité de téléskis est importante dans une zone donnée, moins les coqs de bruyère sont abondants". L'impact est ressenti jusqu'à 1.500 mètres des infrastructures.

Au total, "les Alpes valaisannes et vaudoises ont perdu au moins 15% de leurs effectifs de tétras en raison du seul développement des stations de sports d'hiver", résument les scientifiques qui expliquent cette déperdition par le "stress" engendré par la présence humaine durant tout l'hiver.

Comme le tétras, d'autres animaux tels les lièvres et les chamois sont affectés mais dans une moindre mesure, bénéficiant d'un habitat plus vaste, relève le professeur Arlettaz.

En tout état de cause, "le phénomène ne se cantonne pas à la Suisse et est identique dans toutes les Alpes", prévient-il, préconisant la création d'urgence de zones de refuge à proximité des domaines skiables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La faune menacée par les domaines skiables dans les Alpes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECONDE CHANCE :: Actualité-
Sauter vers: